MAIGRET

 

JRestMaigret

Jean Richard devient aussi célèbre pour avoir incarné pendant plus de vingt ans, à partir d'octobre 1967, le Commissaire Maigret à la télévision, sous la direction de Claude Barma et Jacques Rémy, dans 92 épisodes dont dix-huit en noir et blanc. Sa stature imposante, son côté naturellement bourru et lent, sa démarche assurée et le fait qu'il fumait la pipe depuis longtemps lui ont sans doute permis de décrocher ce rôle, en dépit du nombre très important de candidats en lice. Georges Simenon prodigua alors ses conseils à son interprète qui buvait ses paroles et Jean Richard s'imposa très vite dans le rôle.

Diffusé à heure de grande écoute, il est le champion de ce que l’on appelle aujourd’hui l’audimat. C'est le seul acteur au monde à avoir tourné l'ensemble des Maigret de Georges Simenon, le dernier ayant été diffusé sur le petit écran en juin 1990. En 1973, alors qu'il se trouvait au sommet de sa popularité, il est victime d'un terrible accident de voiture, qui le laissera six semaines dans le coma. Il reçoit en 1980 le Grand Prix national du cirque après avoir obtenu de l'État la reconnaissance du cirque comme une activité culturelle à part entière, puis est fait chevalier de la légion d'honneur en 1995. Bessines rend un juste hommage à son illustre citoyen en lui donnant de son vivant le nom d’une rue. Jean Richard en éprouvera d’ailleurs une grande fierté. Puis, à l'occasion des 95 ans de sa naissance et du festival « Regards noirs »,  en 2016 les écoles de Bessines prennent le nom de Jean Richard.